Réseau Océan Mondial

La Cité de la Mer_Réseau Océan Mondial_table ronde éducation à la merMardi 28 mai 2013, en présence de Philippe Vallette, Vice-président du World Ocean Network, La Cité de la Mer est entrée officiellement dans le Réseau Océan Mondial ! Deux premières actions concrètes se sont déroulées : à la fois à destination des acteurs du monde pédagogique qui ont été sensibilisés autour d’une table ronde à l’éducation à la mer ; mais aussi à destination d’enfants qui ont participé à un duplex en direct avec Nausicaa à Boulogne, sur la protection de deux espèces marines : la limule et l’otarie

Logo Réseau Océan Mondia

Informer, sensibiliser et mobiliser le public autour de la protection des océans : telles sont les missions confiées à tout membre du réseau océan mondial (WON). La Cité de la Mer en fait désormais partie. Cette association internationale, qui agit sous l’égide de la Commission Océanographique Intergouvernementale de l’UNESCO, regroupe 450 organisations (aquariums, centres de science, musées d’histoire naturelle, organismes de recherche, zoos, médias, O.N.G…) dans 60 pays, recevant au total 250 millions de visiteurs chaque année. Tous les 4 ans, un nouveau plan d’actions est engagé, toujours en faveur de la protection des océans. Sont donc mises en place diverses actions à travers le monde, comme l’organisation de la Journée Mondiale de l’Océan pour la mobilisation du grand public, l’organisation de forums et débats publics sur les problématiques liées aux océans ou encore la distribution aux enfants du passeport de « citoyen de l’océan » lors d’animations… Plus d’information sur : http://www.worldoceannetwork.org

La Cité de la Mer_signature convention Réseau Océan Mondial


Première table ronde sur l’éducation à la mer

Mardi 28 mai 2013 : une table ronde sur l’éducation à la mer s’est déroulée dans l’Auditorium avec l’intervention de personnalités de renom de la communauté éducative nationale et régionale avec notamment la présence de Philippe VALANTIN, Haut fonctionnaire au développement durable au Ministère de l’Education nationale. Deux enseignants chercheurs, travaillant en partenariat avec La Cité de la Mer, ont pu présenter leurs travaux à plus de 100 personnes : représentants du monde éducatif, enseignants, futurs professeurs, futurs médiateurs (IUFM) ou encore étudiants. Les diverses interventions ont permis à l’auditoire de prendre conscience de l’importance de l’Education à l’Environnement et au Développement Durable, de découvrir le Réseau Océans Mondial et l’une de ses actions concrète : « Mister Good Fish ». Enfin, Bernard Cauvin, a rappelé le rôle éducatif de La Cité de la Mer, à travers ses nouveaux outils pédagogiques et son partenariat avec l’IUFM, dans la médiation culturelle et scientifique auprès des jeunes.

La Cité de la Mer_Réseau Océan Mondial_table ronde éducation à la mer
   La Cité de la Mer_Réseau Océan Mondial_table ronde éducation à la mer

 

Sensibiliser les plus jeunes

Depuis plusieurs semaines, un groupe d’enfants d’un centre de loisirs d’Equeurdreville-Hainneville, âgés de 8 à 12 ans, s’intéresse de près à la limule, animal marin fascinant exposé à La Cité de la Mer. En compagnie d’un biologiste, ils ont pu découvrir cette espèce, ses caractéristiques physiques, ses habitudes de vie, son mode d’alimentation et de reproduction, etc. Ils ont également appris que la limule, animal préhistorique, a failli disparaitre à cause de sa surpêche : sa chair est très utilisée comme appât et sa carapace fut longtemps broyée pour servir d’engrais. Grâce aux chercheurs qui ont prouvé que son sang bleu pouvait détecter certaines formes de cancers ou de méningites, la limule est aujourd’hui une espèce protégée notamment aux Etats-Unis et au Japon.

 

L’exemple de la limule a donc permis aux enfants de prendre conscience eux-aussi que les espèces sous-marines cachent encore beaucoup de secrets et que certaines d’entres elles peuvent être utiles à l’Homme, notamment pour la pharmacopée. Les éduquer à observer, étudier et comprendre le milieu naturel marin feront d’eux les futurs chercheurs, les futurs acteurs et même les futurs ambassadeurs de la protection des océans. C’est donc aussi le rôle de La Cité de la Mer de pouvoir les accompagner dans ce type de visite et de les sensibiliser.

De la même manière, un groupe d’enfant a travaillé à Nausicaa à Boulogne-sur-Mer sur l’otarie et les phoques de nos côtes. Lors d’un duplex vidéo, mercredi 29 mai, les deux groupes ont donc en direct, présenté respectivement leurs travaux, comme des vrais reporters biologistes, et ainsi expliquer pourquoi il est primordial de sauvegarder ces espèces. Retrouvez en vidéo le travail effectué par les petits reporters de La Cité de la Mer.