Escale du Titanic à Cherbourg

Télécharger le dossier de presse complet
Des objets du Titanic nous racontent


10 AVRIL 1912 : ESCALE HISTORIQUE DU GÉANT DES MERS A CHERBOURG

 

LE TÉMOIGNAGE INÉDIT D’UN JEUNE CHERBOURGEOIS

Ce jour-là, Jules Munsch, étudiant de Rouen revient dans sa famille à Cherbourg pour les vacances. Le temps de l’escale du Titanic, il a le privilège d’être embarqué à son bord par le Capitaine Gaillard, commandant du transbordeur le Traffic. De la visite sur le pont et dans les coulisses, l’élève-maître Jules Munsch en rapporte un compte-rendu précis et passionnant à découvrir.

Informée par les descendants de l’étudiant, La Cité de la Mer a pu se procurer ce témoignage inédit dont voici un extrait : « Nous traversions, après y être arrivés par cet escalier qui arrachait tant de cris d’admiration, le somptueux salon des premières classes. Les conteurs des « Mille et une Nuits » n’ont rien imaginé de plus beau… ».

Découvrez le témoignage complet de Jules Munsch sur demande auprès du service presse.

Titanic Cherbourg_Collection Claude Molteni de Villermont

10 avril 1912 le Titanic fait escale à Cherbourg

18h35 le 10 avril 1912, le Titanic s’immobilise près du fort central après avoir franchi la passe ouest de la grande rade artificielle de Cherbourg. Parti de Southampton, le paquebot effectue sa dernière escale continentale dans le but d’embarquer passagers et vivres, au moyen de deux transbordeurs. Le Traffic transporte 102 passagers de 3e classe pour les emmener à bord, après avoir débarqué 15 passagers ainsi qu’un peu de fret. Suivent 151 passagers de 1re classe et 28 de 2e classe qui sont transférés depuis la petite gare maritime à bord du Nomadic. Le transbordeur transporte également des produits de luxe français (champagne, vins, fromages) et autres denrées. À 20h10, illuminé de tous ses feux, le Titanic quitte Cherbourg pour rejoindre Queenstown (aujourd’hui Cobh) en Irlande.

Journal Cherbourg Eclair


 L’ÉPOPÉE TRANSATLANTIQUE DE CHERBOURG

22 juin 1847 : La frégate Union, un steamer de la Compagnie Générale des Paquebots Transatlantiques, effectue la 1re traversée transatlantique entre Cherbourg et New York en 15 jours et demi avec à son bord 139 passagers. 20 ans plus tard, le gouvernement français désigne Le Havre comme tête de ligne des relations entre la France et les États-Unis. Les compagnies étrangères préfèrent Cherbourg, équipé de la plus grande rade artificielle au monde de 1 500 hectares. De quatre compagnies en 1900 : la Hamburg Amerika Linie, la Norddeutscher Lloyd (allemandes), la Royal Mail Steam Paket Company (britannique) et l’American Line ; elles passent à sept en 1913.

À l’époque, de simples baraquements en bois accueillent les passagers qui attendent d’être embarqués. Cherbourg construit une première Gare Maritime Transatlantique qui doit être prête pour l’escale inaugurale de l’Olympic en 1911. Quand le Titanic se présente au large, le 10 avril 1912, celle-ci est encore en travaux.

Comme Cherbourg ne dispose pas de port en eau profonde avant 1932, le transfert des passagers à bord du Titanic s’effectue à l’aide de deux transbordeurs à faible tirant d’eau, le Traffic et le Nomadic. Posée sur 225 mètres de long, la Gare Maritime est inaugurée le 3 juillet 1912.

Avec le flux grossissant de l’émigration, Cherbourg prend une dimension internationale dès les années vingt et pendant l’entre-deux-guerres. En 1927, le port normand devient le port d’attache de 11 compagnies internationales, dont les principales sont : American Line, Canadian Pacific, Cunard Line, Lloyds Royal Hollandais, Red Star Line, Royal Mail Line, United American Line, United States Line, White Star Line. Il compte jusqu’à 18 transbordeurs. Les drapeaux de 22 consulats flottent sur les quais. Pour faire face à ce trafic, le port de Cherbourg choisit de s’équiper d’une nouvelle Gare Maritime Transatlantique Art déco qui ouvre ses portes en 1933. Celle-ci abrite aujourd’hui La Cité de la Mer.


 

 


CONTACTS PRESSE :

Chargée des relations presse : Lucie LE CHAPELAIN : llechapelain@citedelamer.com – 06 80 32 54 30

Adjointe : Gisèle GUIFFARD : gguiffard@citedelamer.com – 02 33 20 26 67