Avec le forum Au nom de la Mer, La Cité de la mer a franchi « un pallier déterminant.»

Le directeur Bernard Cauvin revient sur la première édition d’un forum inédit et bien nommé: Au nom de la Mer. Soirée grand public le lundi et tables rondes pour les scolaires le mardi ont séduit et même ému: «C’est par l’émotion et par l’émerveillement que l’on suscite l’engagement.»

 

Ouverte depuis 17 années, la Cité de la Mer a réuni les 14 et 15 octobre 2019 quelques-unes des grandes voix de l’Océan qui comptent en France, en relation étroite avec sa nouvelle exposition permanente: L’Océan du futur. «Merci au  groupe Ouest-France pour son partenariat exceptionnel, et à la communauté éducative qui a répondu présent aux 11 tables rondes. L’objectif était de mieux comprendre le rôle de l’Océan dans la régulation de la vie sur Terre, et la nécessité impérieuse d’agir contre les menaces qui pèsent dès à présent sur lui», rappelle Bernard Cauvin. «L’avenir de l’humanité dépend de l’Océan. Comme le dit  notre ami  Jacques PERRIN: il n’y aura pas d’Océan de secours…»

Ce n’est pas un hasard si le réalisateur était justement le parrain du forum. Même s’il n’a pu se déplacer, Jacques Perrin a tenu, par la voix de son fils Mathieu Simonet, à témoigner de son amour pour la planète bleue et de son admiration pour la Cité de la Mer à laquelle il a offert des rushs de son film Océans. La mer, a-t-il écrit dans son émouvant message destiné au public de la soirée Confidences de mer, est «un espace d’espérance, qui nous promet un ailleurs, de nouveaux mondes. Comme ici, dans la grande gare maritime de Cherbourg, seuil de tous les voyages, de tous les projets…»

Pour Bernard Cauvin, la Cité de la Mer est dorénavant reconnue comme «un outil culturel et éducatif puissant, un centre européen d’éducation à la mer.» La Cité de la Mer réfléchit maintenant «à la manière de prolonger ce bel élan.»

 

Retour en images sur ces 2 jours exceptionnels !