27 Juin 2019 – Nouveau film « Quand la mer raconte la Normandie »
Une avant-première à quelques jours de l’avant-première du 1er juillet.

 

Le 21 juin dernier, Bernard CAUVIN a reçu l’équipe de production du nouveau film de La Cité de la Mer « Quand la mer raconte la Normandie », pour en découvrir le montage final. Rappelons-le celui-ci sera projeté au sein de l’auditorium, dans le parcours de visite du public, à compter du 2 juillet prochain.

Réalisé par Pascal VANNIER et Stéphane LEROY avec l’Agence Biplan, cette œuvre offre une lecture historique jamais réalisée de la Normandie, racontée depuis la mer.

En écho au nouveau parcours « L’Océan du Futur » qui dès son introduction, explique comment l’Homme a de tout temps évolué par les océans, le film surprend par son originalité. « Quand la mer raconte la Normandie », sublime le territoire par ses images époustouflantes, et révèle comment la région a elle aussi historiquement, grandi grâce la mer.

20 minutes de film où se succèdent des images aériennes, des peintures digitales animées qui nous plongent au cœur de scènes d’histoire. Elles sont accompagnées du récit en voix-off de Pascal VANNIER et sont rythmées par une composition musicale originale de Jean-Jacques MARIN.

C’est un récit à contre-courant où l’histoire de la Normandie et du film commence au Mont-St-Michel… et termine en faisant le lien entre le génie civil et militaire mis en œuvre pour le débarquement et celui développé depuis une centaine d’années à Cherbourg avec la construction de sous-marins, dont Le Redoutable. Dernier regard sur La Cité de la Mer et le sens de son nouveau parcours « L’Océan du Futur » : La mer est riche, pleine de promesses. Elle a de tout temps aider l’Homme à évoluer, à l’autre bout de la planète comme ici en Normandie. Il faut résolument la protéger avant qu’il ne soit trop tard.

27 juin 2019 – Partenariat avec IFREMER

 

Le 9 juin dernier, Bernard CAUVIN, Président de la Cité de la Mer, a rencontré sur Cherbourg le nouveau Président de l’IFREMER, M. François HOULLIER.

Rappelons que l’Institut Français de la mer – l’Ifremer- créé en 1984, a pour mission de contribuer à la connaissance des océans et de leurs ressources, à la surveillance du milieu marin et du littoral, au développement durable des activités maritimes grâce à divers travaux et expertises. Pour ce faire, il conçoit et met en œuvre divers outils d’observation, d’expérimentation et de surveillance, et gère des bases de données océanographiques avec l’objectif d’évaluer en permanence les ressources des océans pour assurer leur exploitation durable, et d’améliorer les méthodes de surveillance, de prévision et d’évolution de protection des océans.

Depuis sa création, l’Ifremer n’a cessé de jouer un rôle capital pour la France d’autant que notre pays dispose, avec ses territoires ultramarins, du 2ième espace maritime du monde. En outre, le développement des usages de la mer a toujours exercé sur cette dernière une pression croissante.

Un partenariat entre les deux entités, Cité de la Mer et Ifremer a été initié en amont de l’ouverture en 2002 de la Cité de la Mer, dès 1998 il y a donc 21 années ! Au fil des ans, cette collaboration historique a été constante tout en faisant l’objet de nombreux développements, notamment l’exposition en co-production « 20.000 heures sous la mer » en 2004 et l’affectation définitive de la soucoupe sous-marine Cyana en 2009, au sein de la « Grande Galerie des Engins et des Hommes de La Cité.

Le Président d’Ifremer, François HOULLIER, biologiste et ancien Président de l’Université Sorbonne Paris Cité, souhaite comme Bernard CAUVIN pérenniser ce partenariat tout en exprimant l’ambition de l’élargir afin de travailler sur de nouveaux projets communs et créer un système permanent d’échanges de contenus. La Cité de la Mer, profondément attachée dans son ADN à la transmission au grand public des données, des enjeux et des risques, qui pèsent sur l’avenir de l’océan au regard des problématiques actuelles, a bien entendu tout à gagner d’une coopération avec l’Ifremer compte tenu de la visibilité nationale et internationale de l’Institut.

27 juin 2019 – Rencontre avec le Président du Muséum National d’Histoire Naturelle

 

Du 3 avril 2019 au 5 janvier 2020 le « Muséum National d’Histoire Naturelle » propose une exposition temporaire : « Océan, une plongée insolite », invitation à entreprendre un voyage sous la mer au cours duquel sont abordées les grandes problématiques de l’exploration des fonds marins, des courants, des milieux extrêmes, de l’avenir de l’océan et de l’imaginaire. En relation avec ce nouveau projet, un week-end entier autour du thème de la mer s’est tenu  les 8, 9 et 10 juin avec une programmation exceptionnelle au Muséum et à l’Aquarium tropical.

Cette nouvelle exposition du Muséum National d’Histoire Naturelle a été l’occasion pour La Cité de la Mer de rencontrer son Président, Bruno David par ailleurs biologiste et paléontologue.

La rencontre entre les deux présidents s’est avérée fructueuse d’autant que les 2 institutions partagent la même vision de leurs missions, à savoir la volonté de présenter la mer sous un jour nouveau, la volonté d’émerveiller les visiteurs pour sensibiliser et responsabiliser chacune et chacun sur nos comportements vis-à-vis de l’océan, avenir de l’humanité.

A l‘avenir, nous devrions voir ainsi se développer un fort partenariat entre La Cité de la Mer et le Museum National d’Histoire Naturelle. En particulier, divers projets en coopération devraient émerger autour de la problématique : Comment rapprocher la science de la société ?  Comment rendre la connaissance accessible à tous et faire adhérer (et rendre actifs) les publics à l’avenir de l’océan ?

Le Muséum Nationale d’Histoire Naturelle, pionnier depuis plus de 20 ans dans le secteur des sciences participatives, pourrait désormais intégrer La Cité de la Mer dans ses projets autour de l’océan.

Une mission nouvelle pour notre Cité de la Mer et une occasion d’enrichir notre site autour d’une nouvelle collaboration avec un partenaire renommé.