La Gare Maritime Transatlantique de Cherbourg, candidate pour le titre de Monument préféré des Français 2015

 

Télécharger le dossier de presse complet
La Gare Maritime Transatlantique de Cherbourg


 7 juillet 2015

 La seconde édition de l’émission Le Monument préféré des Français, présentée par Stéphane Bern, sera diffusée en septembre prochain à 20h50 sur France 2. La Gare Maritime Transatlantique de Cherbourg, écrin de La Cité de la Mer, a été sélectionnée pour représenter la région Basse-Normandie. Son succès dépend désormais de la mobilisation des Bas-Normands pour leur patrimoine régional.

Ce joyau Art déco, sans égal en Europe, a séduit France 2. Ses atouts ? Son architecture et son histoire exceptionnelle auxquelles s’ajoutent sa sauvegarde et sa réhabilitation exemplaire grâce au projet de La Cité de la Mer. 4 minutes 30 de l’émission sont consacrées à ce patrimoine bas-normand et à chaque monument en lice.

 


Télécharger le communiqué de presse
La Gare Maritime Transatlantique de Cherbourg, candidat de Basse-Normandie pour devenir le Monument Préféré des Français 2015


POURQUOI LA GARE MARITIME TRANSATLANTIQUE DE CHERBOURG A-T-ELLE ETE CHOISIE ?


GMT_années 30Elle bénéficie d’une situation privilégiée

Située à Cherbourg, à la pointe du Cotentin, la Gare Maritime Transatlantique fait face à la plus grande rade artificielle du Monde, imaginée par Vauban. Grâce à sa position géographique exceptionnelle au carrefour de la Manche et de l’Atlantique, Cherbourg devient, dès le XIXème siècle, un port d’escales de premier plan pour les compagnies transatlantiques.

Elle répond à un projet d’envergure
Après la construction d’une première gare maritime en 1905, puis d’une seconde en 1912, la croissance exponentielle du flux de passagers transatlantiques et d’escales fait envisager à Cherbourg le projet d’un port en eaux profondes et d’une nouvelle gare maritime dès 1922.

Splendeur de l’Art déco, conçue par l’architecte cherbourgeois René Levavasseur, cette nouvelle Gare Maritime Transatlantique est inaugurée le 30 juillet 1933 par le Président Albert Lebrun, après 10 années de travaux portuaires titanesques. Bâtie sur un môle de 10 hectares gagnés sur la mer, elle s’étend sur 2,5 hectares et devient le deuxième plus grand bâtiment public de France, après le Château de Versailles.

Elle en impose
Devant résoudre l’équation complexe d’un équipement adapté à la fois à la mer, au rail et à la route, la Gare Maritime Transatlantique est un véritable modèle d’organisation logistique. Elle associe un Hall des Transatlantiques situé le long d’un quai en eaux profondes, une Voie Charretière et un Hall des Trains composé de quatre voies ferrées.

Gare maritime le 27 juin 1944Elle est héroïque
La Seconde Guerre Mondiale lui cause de profondes blessures : le sabordage opéré par les Allemands en Juin 1944 l’ampute de son campanile et d’une partie de son Hall des Transatlantiques.
Après la guerre, la Gare Maritime Transatlantique de Cherbourg renaît de ses cendres et revit au rythme des escales.

Elle est empreinte de prestige
Liz Taylor et Richard Burton ©Collection Jean-Marie LezecTaillée pour accueillir les plus grands paquebots de l’époque, la Gare Maritime Transatlantique de Cherbourg, à l’allure de cathédrale Art déco, est surnommée « Notre-Dame des Queens » : un hommage à la compagnie maritime Cunard et ses fameux liners (Queen Mary, Queen Elizabeth).
Parmi les nombreux passagers qui foulent ses quais, tous ne sont pas des anonymes : Liz Taylor et Richard Burton, Charlie Chaplin, Salvador Dali, Fernandel, Dwight Eisenhower …

Elle est miraculée …
La montée en puissance de l’aviation commerciale va peu à peu provoquer son abandon à la fin des années 70.
Face à la menace d’être détruite, une équipe de passionnés et d’irréductibles obtient qu’elle soit inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques en 1989. Ainsi sauvegardée, il reste à lui insuffler une nouvelle vie. Ce sera chose faite avec l’accueil du plus grand sous-marin visitable au monde, Le Redoutable, et l’ouverture de La Cité de la Mer, le 29 avril 2002 : un site culturel et éducatif inédit dédié à l’aventure de l’homme sous la mer.

… et revit une seconde fois
Afin de rendre hommage aux heures fastes de la Gare Maritime Transatlantique de Cherbourg, La Cité de la Mer a ouvert, en 2012, un parcours permanent consacré à l’histoire de l’émigration dans la majestueuse Salle des Bagages.
Les salons Art déco de la Salle des Pas Perdus et de ses boutiques accueillent les évènements et séminaires d’entreprises.
Quant au hall ferroviaire, ce n’est désormais plus des trains qu’il abrite mais les engins sous-marins internationaux emblématiques de la conquête des océans.

Elle est unique
Considérée comme la seconde construction publique française en termes de surface, dernière gare maritime transatlantique de cette ampleur encore debout en Europe, témoin de l’épopée des prestigieux liners, la Gare Maritime Transatlantique de Cherbourg mérite amplement sa place parmi les monuments préférés des Français … jusqu’à peut-être devenir LE monument préféré des Français 2015.

 


COMMENT FAIRE GAGNER LA GARE MARITIME TRANSATLANTIQUE DE CHERBOURG ?


C’est le public qui départage les monuments en lice, en votant du 13 juillet, 10h, au 18 août 2015, 10h.


Après l’Abbaye du Mont-Saint-Michel, classée 8ème au terme de l’édition 2014, la nouvelle candidate de la région Basse-Normandie, la Gare Maritime Transatlantique de Cherbourg, a toutes les chances de remporter le concours si les Bas-Normands, leur famille, leurs amis la soutiennent.
L’an dernier, face à des sites touristiques de renom comme le Château de Versailles, la Cathédrale de Reims, le Château de Chambord ou encore la Cité Médiévale de Carcassonne, c’est le Monastère Royal de Brou, un prétendant plus discret, qui a été élu monument préféré des Français 2014 grâce à la mobilisation de la région Rhône-Alpes.


A partir du 13 juillet, France 2 diffuse une bande-annonce afin d’inviter les téléspectateurs à voter, par Internet, pour leur monument préféré.
Comment voter pour la Gare Maritime Transatlantique de Cherbourg ?
Rendez-vous sur www.france2.fr/monument avant le 18 août : il suffit alors de cliquer sur La Gare Maritime Transatlantique de Cherbourg parmi la liste des monuments, puis de cliquer sur le bouton « vote ».


Après l’anniversaire de la Bataille de Normandie, voici une nouvelle opportunité de faire rayonner la Basse-Normandie et de susciter un regain de l’intérêt touristique des Français pour le patrimoine de notre région.
L’équipe de La Cité de la Mer s’investit totalement pour rassembler les Bas-Normands Bandeau GMT_Monument prefere des francaisautour de ce vote.
Afin que chacun devienne ambassadeur de la Gare Maritime Transatlantique de Cherbourg, un kit de communication est téléchargeable sur www.citedelamer.com/monument-prefere-2015 : affiche, visuels pour les réseaux sociaux et sites web, spot vidéo sont parmi les outils mis à disposition de tous dès le 13 juillet.
Si la Gare Maritime Transatlantique de Cherbourg arrive en tête des suffrages, La Cité de la Mer ouvrira gratuitement ses portes aux visiteurs le dimanche suivant la diffusion de l’émission.


Pour soutenir la gare Maritime Transatlantique sur les réseaux sociaux :
#GMTCherbourg                 #monumentprefere

 

LOGO LMPDF 2015L’émission met à l’honneur un monument de chaque région de France métropolitaine.
Tous ces monuments appartiennent au patrimoine culturel bâti, allant de la Préhistoire à l’architecture contemporaine, et sont sélectionnés en fonction de leur intérêt historique, architectural et artistique. 

Pour guider la visite, Stéphane Bern est entouré de trois experts : Sophie Jovillard, animatrice d’Echappées Belles sur France 5, Jean-Sébastien Petitdemange, spécialiste du patrimoine dans Midi en France sur France 3 et Pierre Bonte, journaliste expert en patrimoine. 

Le monument le plus plébiscité aura le plaisir de recevoir Stéphane Bern, qui viendra en personne remettre le prix du Monument préféré des Français 2015 au gagnant.

 

Si vous souhaitez des visuels actuels ou d’archives de la Gare Maritime Transatlantique, cliquez ici.