Vocations et missions

La Cité de la Mer : Nouveau pôle de services urbain

La Nef d’Accueil : l’ouverture vers la ville
Cet espace est dédié à l’accueil du public, avec  boutiques et lieux de restauration, médiathèque et banques d’information. Des éléments à caractère muséographique prennent place en son sein, afin d’imprimer le code culturel du site. Les visiteurs peuvent  ainsi y admirer par exemple le bathyscaphe Archimède, le canon Blakely du CSS Alabama.

La Grande Halle : un espace polyvalent
La Grande Halle occupe 6 000 m² des 9 000 m² de l’ancien Hall des Trains. Cet espace polyvalent est réservé aux expositions, aux foires, aux salons, aux spectacles, à toutes les manifestations culturelles et sportives en général et à certaines expositions temporaires de La Cité de la Mer. Elle offre de multiples possibilités d’aménagement. Depuis 2008, La Cité de la Mer a développé ses activités événementielles auprès des entreprises; dans ce cadre elle loue la Grande Halle mais aussi d’autres espaces : le sous-marin Le Redoutable, la Salle Des Bagages, des salles de commission, un auditorium ou encore les AquariumsCliquez ici pour en savoir plus.

La Cité de la Mer : acteur de développement touristique
En tant que vaste complexe touristique, culturel et scientifique dédié spécifiquement à la mer, La Cité de la Mer accueille de très nombreux visiteurs. Plus de 3 000 000 de visiteurs se sont déjà déplacés dont les 2/3 résident hors de la Basse Normandie. L’engouement ainsi provoqué crée une dynamique régionale dont Cherbourg-en-Cotentin et le Cotentin sont très bénéficiaires. La Cité de la Mer est devenue en quelques mois un acteur régional décisif en matière touristique.

La Cité de la Mer : acteur de développement économique
Depuis le début du projet, La Cité de la Mer a créé 60 à 70 emplois permanents directs sur le site. Par ailleurs, grâce aux activités de la Grande Halle et à la qualité des espaces événementiels dans les salons de la Gare Maritime Transatlantique, Cherbourg-en-Cotentin étoffe son offre en termes d’accueil de séminaires, de congrès, d’événements d’entreprise, drainant des clientèles au-delà du Cotentin. Les professionnels de l’accueil touristique et de la restauration ont pu largement bénéficier de ces nouveaux flux créés à une époque où le trafic transmanche venait de subir un sérieux revers. Les thématiques pédagogiques et scientifiques développées sont aussi le point de départ de nouvelles activités de recherche, d’enseignement, et de développement industriel autour du génie océanique.