Art de la table

Télécharger le dossier de presse complet
Des objets du Titanic nous racontent


L’ART DE LA TABLE, EMPLOYE AVEC SOIN POUR TOUTES LES CLASSES

 

À bord du Titanic, les services de table, symboles d’un art de vivre à l’européenne, font l’objet d’un soin minutieux. Les matériaux les plus nobles comme la porcelaine de Chine (dorée à l’or 22 carats sur certaines pièces) sont réservés à la 1re classe. Le service est moins précieux mais tout autant raffiné pour la 2e classe et demeure classique pour la 3e classe. Tous portent l’emblème de la White Star Line. Les meilleurs artisans fournissent les services, sur catalogue ou sur mesure. C’est par exemple le cas des 4 500 assiettes creuses fabriquées par la Royal Crown Derby Porcelain Company « fournisseur officiel de porcelaine de Sa Majesté [la reine Victoria] ».

Assiette restaurant A la Carte_Royal Crown Derby

Assiette creuse utilisée à bord du restaurant A la carte. Photographie de l'assiette originale avec tous ses motifs © Royal Crown Derby

Chaque classe dispose d’une salle à manger. Celle de la 1re classe accueille 554 passagers en même temps et compte 1 serveur pour 3 clients ! Les passagers de 1re classe peuvent également déguster les mets raffinés du restaurant À la carte surnommé « Ritz » en référence aux luxueux palaces parisiens, londoniens ou new-yorkais. Proposer un restaurant avec un service à la carte à bord d’un paquebot est novateur, le 1er fut installé en 1905 à bord de l’Amerika par le Chef français Auguste Escoffier. La White Star Line reprend ce principe à bord de ses navires. À bord du Titanic, le style français est donc très prisé. Outre le restaurant À la carte, le paquebot est équipé d’une reconstitution d’un bistrot typique : le Café Parisien. Un endroit qui devient très vite à la mode pour les passagers de 1re classe.

Le Café parisien 1e classe

Le Café parisien ©The Ship Magnificent

 

Les 2e classes disposent de 2 services pour chaque repas dans leur salle à manger située elle aussi sur le pont D. La vaisselle utilisée est en faïence de Delft blanche avec des motifs bleus, très en vogue à l’époque. Quant aux passagers de 3e classe, ils ont chacun une place attribuée dans l’une des deux salles qui composent leur restaurant situé sur le pont F. Les menus sont disposés sur les tables tout comme les couteaux, fourchettes et cuillères. C’est une nouveauté car auparavant les émigrants devaient emporter leur vaisselle, couverts ainsi que leur nourriture pour le voyage. La White Star Line se soucie donc également de cette clientèle, qui était jusqu’à présent entassée dans les entreponts des navires les plus anciens.


 

 

 


 

CONTACTS PRESSE :

Chargée des relations presse : Lucie LE CHAPELAIN : llechapelain@citedelamer.com – 06 80 32 54 30

Adjointe : Gisèle GUIFFARD : gguiffard@citedelamer.com – 02 33 20 26 67